Monsanto : condamnation historique face à un jardinier atteint d'un cancer

France 2

Dewayne Johnson, jardinier californien atteint d'un cancer en phase terminale, a remporté son procès contre le géant Monsanto. Il accuse le Roundup, un pesticide contenant du glyphosate, d'être responsable de sa maladie.

Le jugement est historique, l'émotion est grande. Pour la première fois aux États-Unis, un jury reconnait Monsanto comme responsable de la maladie d'un homme et reconnait la malveillance de l'industriel. "La conception du Roundup a-t-elle été un facteur important ayant causé des dommages à M. Johnson ? La réponse est oui". Dewayne Johnson, jardinier californien, est atteint d'un cancer incurable du système lymphatique. De 2012 à 2014, ce jardinier des écoles avait largement pulvérisé du Roundup, le produit phare de Monsanto. Reconnu responsable de la maladie du jardinier, Monsanto annonce qu'il compte faire appel.

Le glyphosate mis en cause

Le Roundup contient du glyphosate, jugé responsable de cancers et néfaste pour l'environnement par certains scientifiques. Après le jardinier de Californie, des milliers d'autres cas sont en justice. Si le jugement est confirmé, Monsanto devra verser 289 millions de dollars de dommages et intérêts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne