VIDEO. Fabrication, prix... Les secrets des plateaux-repas des avions

FRANCE 2

Enquête sur cette grande industrie, souvent critiquée, qui cherche à se réinventer.

Derniers virages à Roissy-Charles-de-Gaulle pour ce Boeing 787 en provenance de Lyon. Dans 90 minutes, il décolle pour Montréal, au Canada. Sous l'oeil d'un superviseur, voici qu'approchent les camions frigorifiques de l'un des leaders mondiaux de la restauration à bord. À l'intérieur, des dizaines de plateaux-repas à décharger en quelques minutes. Mais qui fabrique ces repas ? Comment sont-ils confectionnés ? Et combien vous coûtent-ils vraiment ?

La réponse se trouve dans un bâtiment à côté de l'aéroport Charles-de-Gaulle. D'ici, sortent chaque année plus de sept millions de repas, rien que pour la classe économique. Toutes les recettes passent entre les mains du chef, Rudy Faliex.

10 euros le plateau-repas en classe économique

Pour lui, la cuisine à 10 000 mètres d'altitude, ce sont plusieurs paramètres à gérer, comme le poids. 220 grammes pour le plat principal. Le chef doit aussi gérer les coûts. En classe éco, hors boisson, le coup d'un plateau est évalué à 10 euros, en business, il faut compter 45 euros, et plus de 150 euros pour la première.

Air France collabore désormais avec une vingtaine de grands chefs français, qui proposent aux passagers de classe économique un menu payant à 21 euros. Une stratégie de montée en gamme, pour se différencier de la concurrence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne