Immigration : des expulsions pas si faciles

France 2

L'expulsion des clandestins n'est pas automatique en France.

Arnaud Comte est en direct sur le plateau de France 2 et revient sur les possibilités d'expulsion dont dispose le gouvernement français. "Pour expulser un clandestin, la France doit obtenir un laissez-passer consulaire, c'est une sorte de bon de retour mais qui n'est pas facile à obtenir. En 2014, la France a fait 7 423 demandes et seulement 2 857 ont été obtenues, soit 38,5 % de réponses, favorables", indique le journaliste

Tunisie et Bengladesh mauvais élèves

Dans plus de 75% des cas, donc, l'expulsion n'a pas été possible. "Certains pays laissent trainer la procédure volontairement tandis que d'autres refusent tout simplement même si le clandestin est l'un de leurs ressortissants. Il y a les bons et les mauvais élèves. Les pays qui délivrent le moins de laissez-passer consulaires sont la Tunisie (27,5 %), le Bengladesh (17,9 %) ou l'Egypte (15,5 %)", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne