États-Unis : une joggueuse française détenue 15 jours dans une prison pour migrants

FRANCE 2

Une jeune française de 19 ans en voyage au Canada a été interpellée par la police américaine alors qu'elle était en train de faire son jogging. Elle ne s'était pas rendu compte qu'elle avait franchi la frontière. 

Un simple jogging est devenu un cauchemar pour cette Française. Cedella Roman, 19 ans, venue de Briançon dans les Hautes-Alpes, était en vacances chez sa mère au Canada. Un soir, elle part faire son jogging sur cette plage située à la frontière canado-américaine. Surprise par la marée montante, elle fait un léger détour, mais sans le savoir, elle vient de franchir la frontière entre le Canada et les États-Unis.

Traitée comme une criminelle

Le cauchemar commence. Elle est arrêtée par des policiers américains, mais elle n'a pas de papiers sur elle. La machine administrative se met alors en route. Les autorités américaines décident de la transférer à 200 kilomètres de là au centre de rétention de Tacoma. C'est l'un des plus grands de la région. Barbelés, chiens de surveillance, la jeune française se retrouve seule autour d'une centaine de personnes en situation irrégulière, traitée selon elle comme une criminelle. Deux jours après, sa mère vient apporter ses papiers d'identité, mais l'immigration refuse de relâcher sa fille tant que les Canadiens n'ont pas authentifié son identité. Au total, la Française passera 15 jours dans ce centre de rétention et elle a désormais l'interdiction de voyager aux États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne