Emmanuel Macron : crise ouverte avec la Pologne

Emmanuel Macron a vivement critiqué le refus du gouvernement polonais de durcir la directive sur le travail détaché.

Des remarques sèches ont été échangées entre Emmanuel Macron et la Première ministre polonaise. Le président français tire d'abord à boulets rouges contre le refus de Varsovie de réviser le statut des travailleurs détachés. "La Première ministre comme son gouvernement auront beaucoup de mal à expliquer qu'il est bon pour le peuple polonais de mal payer les Polonais en Pologne comme dans le reste de l'Europe et que c'est un avenir pour eux", a déclaré le chef de l'État.

"Qu'il soit à l'avenir plus réservé"

La réplique de la Première ministre polonaise, très eurosceptique, a été immédiate et sur le même ton. "Peut-être ses déclarations arrogantes sont-elles dues à son manque d'expérience et de pratique politique. Mais j'attends qu'il rattrape rapidement ces lacunes et qu'il soit à l'avenir plus réservé", a répondu Beata Szydło.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne