Économie: baisse de l'impôt sur les sociétés

FRANCE 2

Jean-Paul Chapel est sur le plateau du 20 heures pour décrypter la baisse confirmée de l’impôt sur les sociétés. Un pari risqué pour Emmanuel Macron.

Les entreprises bénéficieront d'allègement de charges. 11 milliards d'euros ont été décidés. Bruno Le Maire l'a confirmé ce mercredi 30 août. Leur taux d'imposition passera de 25% contre 33.3% aujourd’hui. Le gouvernement fait le pari de la compétitivité, le pari des entreprises, est-ce inédit? "C'est inédit parce que c'est un allègement d'impôt sans contrepartie à la différence du pacte de responsabilité de François Hollande", explique Jean-Paul Chapel.

"La France va passer en dessous de l'Allemagne"

"C'est un pari risqué pour Emmanuel Macron, un signal fort aux entrepreneurs et aux investisseurs internationaux. En abaissant à 25% l'impôt sur les sociétés d'ici la fin du quinquennat, la France va passer en dessous de l'Allemagne qui est à 30%, et à égalité avec l'Espagne", poursuit le journaliste. "Cela restera cependant au-dessus de l'Irlande qui est à 12.5% et la Hongrie aussi, qui ont une véritable stratégie de dumping fiscal", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne