Belgique : l'ancien roi Albert II reconnait sa fille illégitime, Delphine Boël

france 2

Lundi 27 janvier, l'ancien roi de Belgique, Albert II, a reconnu une fille illégitime, née hors mariage. Delphine Boël a 51 ans et pour elle, c'est une victoire. Elle se battait depuis des années pour que soit établie sa filiation royale.

Le palais royal se serait bien passé d'une affaire qui fait la Une des journaux belges depuis le début de la matinée, mardi 28 janvier. Le roi a une nouvelle sœur, Delphine Boël, 51 ans. Elle est née d'une liaison extra-conjugale entre l'ancien roi Albert II et une aristocrate bruxelloise. Pour les sujets de Sa Majesté, c'est pourtant une demi-surprise. "Je pense qu'Albert est le dernier à le savoir, toute la Belgique le savait depuis très longtemps", assure une femme.

Une bataille judiciaire longue de six ans

Cela fait six ans que Delphine Boël, artiste-peintre, se bat devant les tribunaux pour obtenir une reconnaissance de paternité par celui qui lui offrait des cadeaux pendant l'enfance. Cependant, Albert II a toujours nié et éclusé tous les recours, jusqu'à devoir se soumettre à un test ADN. Du jamais-vu dans une monarchie, tout comme le communiqué publié lundi 27 janvier. "Sa Majesté le roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel il s'est prêté(...). Les conclusions scientifiques indiquent qu'il est le père biologique de Mme Delphine Boël", peut-on ainsi lire dans le document. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne