Abus sexuels : les Irlandais demandent des comptes

FRANCE 2

Le pape François est arrivé ce samedi 25 août au matin en Irlande. Un déplacement qui intervient alors que l'Église catholique a été ébranlée la semaine dernière par des révélations d'abus sexuels perpétrés aux États-Unis. Les précisions de Lilya Melkonian, envoyée spéciale de France 2. 

Le pape François est arrivé ce samedi 25 août au matin en Irlande dans un contexte tendu depuis la semaine dernière par des révélations d'abus sexuels perpétrés aux États-Unis. Un dossier d'autant plus sensible que par le passé, le clergé irlandais a été secoué par plusieurs affaires. Peu après son arrivée, le pape a exprimé sa "honte et sa souffrance". Ces excuses suffisent-elles au peuple irlandais ? Comme le rapporte la journaliste Lilya Melkonian en direct de Dublin, "Même si le pape a choisi des mots très forts pour condamner ces actes pédophiles, les qualifiant de 'crimes', et non plus de 'péchés', les Irlandais considèrent que ce n'est pas assez, qu'il n'y a là rien de nouveau, et qu'il n'a donné aucune indication concrète sur ce qu'il comptait faire contre ces prêtres soupçonnés voire même accusés d'actes pédophiles."

15 000 Irlandais victimes de prêtres pédophiles

C'est un scandale qui a ébranlé l'Église catholique irlandaise, mais aussi une nation tout entière. Une société traumatisée par l'ampleur des abus : près de 15 000 enfants irlandais ont été victimes de prêtres pédophiles. Entre 1990 et 2000, l'Irlande découvre des centaines de cas de pédophilie. Des prêtres protégés par leur hiérarchie : orphelinats catholiques, écoles, hôpitaux, paroisses, partout, les mêmes histoires. L'ancienne présidente irlandaise témoigne elle aussi de la volonté du Vatican d'étouffer ces scandales : en 2003, un cardinal haut placé lui aurait proposé un accord pour que la justice irlandaise n'ait pas accès aux archives du Saint-Siège. Pour l'association de victimes "One in four", c'est bien la preuve que le Vatican a encore des choses à cacher. Avec cette visite, le pape espérait réconcilier les Irlandais avec l'Église catholique et redonner un élan à leur foi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne