VIDEO. Nigeria : six mois de détention pour les 219 lycéennes enlevées par Boko Haram

FRANCE 2

A l’initiative du mouvement "Bring back our girls", des centaines de personnes se sont réunies pour apporter leur soutien aux jeunes lycéennes enlevées par Boko Haram.

219 bougies illuminaient la nuit d’Abuja lundi 13 octobre. 219 bougies, pour 219 jeunes filles. A l’initiative du mouvement "Bring back our girls", les Nigérians ont tenu à rendre hommage aux lycéennes nigérianes enlevées il y a six mois par le groupe terroriste Boko Haram. "Si seulement on pouvait trouver une solution pour sauver ces filles et les ramener. Cela fait maintenant 180 jours et tout ce que nous voulons c’est les ramener" a déclaré émue la coordinatrice de la campagne "Bring back our girls" au micro de France 2.

Une mobilisation mondiale

De Michelle Obama à Puff Daddy, en passant par Christiane Taubira, les personnalités ont été nombreuses à se mobiliser pour leur libération.

Agées de 12 à 17 ans, les adolescentes avaient été enlevées dans leur école en avril dernier. Le chef de Boko Haram avait déclaré dans une vidéo qu’elles seraient vendues comme esclaves sexuelles s’il n’obtenait pas la libération de prisonniers de son mouvement.

Les autorités nigérianes ont annoncé avoir localisé les jeunes filles mais qu’il était pour l’instant impossible d’intervenir sans mettre leurs vies en danger.

Vous êtes à nouveau en ligne