Une affaire de famille : Heppner, une affaire qui roule

France 2

En Alsace, en 1925, un certain monsieur Schmitt rachète une petite entreprise de transports en faillite. Depuis, l'entreprise Heppner s'est développée dans toute la France et emploie 3 000 salariés. Une belle réussite qui dure depuis quatre générations.

À Strasbourg (Bas-Rhin), à la tête du groupe de 3 000 salariés, Jean-Thomas Schmitt est tombé dans l'entreprise quand il était petit. Il a fait son premier stage avec ce chef de quai. "Il a fait son premier stage avec moi, papa m'avait demandé de lui montrer tout ce qui se passe dans l'entrepôt", explique son chef de quai.

"Une petite entreprise à moitié en faillite rachetée"

Car Jean-Thomas n'est pas le seul Schmitt à travailler ici. À côté de l'entrepôt, il y a son bureau, mais aussi celui de son père Jean Schmitt, et celui de sa soeur, Clara Schmitt. Deux générations encore en poste. Des clichés en noir et blanc, car l'histoire de l'entreprise remonte à 1925 : d'abord le transport à cheval, cinq attelages pour des livraisons, et puis les premiers camions. "Mon grand-père a acheté en 1925 une petite entreprise à Strasbourg à moitié en faillite à la barre du tribunal", explique Jean Schmitt. Une entreprise que le grand-père développe avant de la transmettre à son fils, qui lui aussi y fait travailler ses enfants.

Vous êtes à nouveau en ligne