Guyane : 40% des foyers privés d'électricité

En Guyane, des grévistes restent mobilisés sur deux sites EDF et provoquent régulièrement des coupures de courant. Hier soir, mardi 2 mai, 40% des foyers étaient privés d'électricité.

Pas de feux de circulation par manque d'électricité, pas de courant non plus dans cette mairie ou dans certaines cantines : le conflit social continue en Guyane chez EDF. Hier, mardi 2 mai, près de 27 000 foyers étaient privés d'électricité. Ce pharmacien doit chercher ses médicaments dans le noir. Avec son groupe électrogène, seuls un ordinateur et un réfrigérateur fonctionnent. "Nous sommes obligés de faire un client après l'autre, donc ce n'est quand même pas une situation optimale pour travailler. La deuxième priorité, c'était d'assurer le fonctionnement du frigo pour ne pas perdre les vaccins et les insulines", détaille Hervé Nardin.

Les grévistes demandent l'attribution de 84 postes vacants

La plupart des barrages ont été levés en Guyane, mais les salariés d'EDF continuent la grève et réclament des embauches. Selon Micheline Antoinette, secrétaire adjointe UTG éclairage, "la Guyane a besoin d'un développement de ses réseaux électriques, d'un développement énergétique. Elle n'a pas besoin de plan d'austérité". Les grévistes demandent en effet l'attribution de 84 postes vacants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne