Grève du 9 décembre : des trains et des bus pris d'assaut

FRANCE 2

Le mouvement de protestation contre la grève SNCF reste très suivi. Prendre un bus lundi 9 décembre relevait du défi.

Un bus arrive, lundi 9 décembre, à 7h30 devant la gare du Nord, à Paris. Il est aussitôt pris d'assaut par une foule de travailleurs. "C'est compliqué, très compliqué, mais on ne sait pas comment faire autrement", explique un usager. Les places sont chères et beaucoup restent à quai. "On essaie, autant que faire se peut, de monter dans un bus. Tout est blindé, ça fait le troisième qu'on attend", décrit une dame. Seul un tiers des bus est en circulation. "J'en ai marre, je vais rentrer à la maison", plaisante une Parisienne qui n'a pas pu monter dans un bus plus que plein.

>> Grève du 9 décembre : suivez la situation en direct

Neuf lignes de métro fermées

À l'intérieur de la gare, c'est une véritable marée humaine qui tente de se mouvoir. Ici convergent habituellement les RER, les trains de banlieue et des lignes de métro. Mais lundi matin, neuf lignes de métro sont fermées et une autre vient de tomber en panne. "Il y a un incident technique sur la ligne 4, donc elle est saturée, elle est fermée", confirme une usagère. Du coup, elle a décidé d'aller travailler à pied en ce cinquième jour de la grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne