Froid : les centres d'hébergement d'urgence affichent complet

France 3

Selon certaines associations c'est l'un des hivers les plus difficiles sur le front de l'hébergement avec de plus en plus de personnes contraintes de dormir dehors. À Mulhouse, un centre d'hébergement a dû ouvrir plus tôt que prévu.     

Ils sont plus d'une trentaine ce soir-là à pousser la porte de cet hébergement d'urgence. Les températures chutent. Dans la rue, les abris de fortune ne suffisent plus. Et même si ce n'est que pour une nuit, avoir une place en foyer c'est déjà beaucoup. "J'ai déjà le manger, je suis déjà au chaud, ils donnent des parfums tout ça, et ça, c'est bien, parce que je ne me suis pas lavé pendant deux ans." détaille ce SDF.

Un hébergement qui affiche complet

Ici ils ont un lit une douche chaude, une soupe le soir et un petit déjeuner le matin. Un peu de réconfort pour ces personnes, des hommes des femmes, des enfants de Mulhouse, parfois plus loin. Des centres pleins et des sans-abris réorientés dans toute la région. Une situation tendue. Ici aussi, chaque nuit affiche complet. "On ne pense pas pouvoir accueillir tout le monde. Il y a des gens qui sont à des endroits où on n'arrive pas forcément à les attraper, malgré les maraudes et le SAMU social. On se réserve aussi des places pour pouvoir accueillir les gens tardivement" explique Olivier Simon, responsable de l'abri d'urgence. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne