Emmaüs : une auto-école solidaire pour un permis de conduire à 300 euros

FRANCE 2

Comment payer son permis de conduire moins cher ? Certains vont jusqu'à débourser 2 à 3 000 euros. Heureusement il existe des initiatives comme à Ruffec (Charente) où Emmaüs a monté sa première auto-école solidaire.

C’est la première leçon de conduite pour Nicolas Chardon à Ruffec en Charente. À 22 ans, cet employé municipal souhaite travailler dans le secteur de la mécanique automobile, impossible sans le permis de conduire. Jusqu'ici, il n'avait pas pu passer son permis, car cela coûte entre 1 200 et 1 500 euros, trop cher pour lui. Dans cette première auto-école solidaire lancée par Emmaüs, le jeune homme déboursera en moyenne 300 euros. Un tarif abordable grâce à des subventions et c'est aussi ce qui a convaincu Christine Poiret de rejoindre le projet.

5 euros l'heure supplémentaire

"Pour moi, c'était un changement complet dans mon avenir professionnel parce que j'avais besoin de sortir un peu du carcan des auto-écoles marchandes et je voulais être utile aux gens qui en ont besoin", explique la monitrice auto-école. Ici, les heures supplémentaires ne sont facturées que cinq euros, Nicolas Chardon n'a donc aucune pression. En moyenne, les élèves ont besoin de 45 heures de conduite, deux fois plus que dans le circuit classique. La démarche d'Emmaüs ne s'arrête pas au prix, c'est aussi le moyen de faire accéder des personnes qui rencontreraient des difficultés dans une auto-école privée. Certains bénéficiaires ont des troubles de l’apprentissage ou des blocages pour prendre le volant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne