Caravane de migrants : les premiers Honduriens ont atteint la frontière américaine

La caravane de migrants partie mi-octobre du Honduras commence à arriver à la frontière des États-Unis. 

À Tijuana (Mexique), la frontière avec les États-Unis est un mur à barreaux derrière lequel se dessine le rêve américain. Les migrants sont partis du Honduras depuis plus d'un mois, en octobre, et les premiers arrivent au but. Mais de l'autre côté, les militaires américains veillent et arrêtent sur le champ les quelques migrants qui tentent de traverser. "Ce mur peut bien être grand, mais si Dieu est avec nous, et nous lui faisons confiance, on va surmonter cet obstacle", témoigne Carlos Gonzalez, un migrant. 

Des scènes de déploiement militaire

6 000 militaires ont été déployés pour empêcher l'entrée de ces étrangers. Les scènes de migrants tentant d'escalader le mur et d'hélicoptères survolant la zone représentent exactement ce qu'espérait Donald Trump. Elles lui permettent de rassurer son électorat en montrant que de gros moyens sont mobilisés pour dissuader les migrants. L’essentiel de la caravane est encore loin, mais elle continue son voyage vers cette frontière. Il y a plus de 6 000 personnes, et beaucoup de tensions se créent au moment de monter dans des bus mis à leur disposition par les associations. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne