Accident de Puisseguin : un rapport accuse le réservoir additionnel du camion

FRANCE 2

Près de deux ans après la collision entre un camion et un bus qui a fait 43 morts en octobre 2015 à Puisseguin (Gironde), un rapport d'enquête pointe du doigt l'installation non homologuée d'un réservoir additionnel sur le camion.

L'accident d'autocar le plus meurtrier en France depuis 35 ans. Aujourd'hui, l'enquête avance. Le 23 octobre 2015, le choc entre un camion et un bus fait 43 victimes près de Puisseguin ( Gironde). Près de deux ans plus tard, le rapport d'enquête sur les accidents de transport terrestre pointe du doigt le réservoir additionnel du camion : "Ni le réservoir, ni a fortiori son installation au dos de la cabine du traceur routier n'étaient homologués au moment de l'accident". Sur cette route départementale de Gironde, le camion équipé d'une remorque a percuté l'autocar. Sous le choc, le réservoir en question se déchire, l'embrasement est immédiat.

Une réglementation trop légère

Mais le rapport souligne aussi un problème vis-à-vis des matériaux à l'intérieur du bus, pas assez résistants au feu. Pour le collectif des victimes de l'accident, la réglementation n'est pas assez ferme : "Il faut changer les choses pour que cela ne se reproduise pas" indique Michel Vigier, président du collectif. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne