Région : alliance de la Bourgogne et de la Franche-Comté ?

Selon ce sondage Ifop pour Sud-Ouest, ils seraient 60% à y être favorables. Et certains ont pris les devants. Les régions Bourgogne et Franche-Comté ont décidé, avant même la loi de s'engager dans une fusion de leurs territoires. A l'est, la Franche-Comté, capitale Besançon. 100 km à l'ouest, la Bourgogne, capitale Dijoon. Deux régions de taille moyenne qui n'en feront peut-être plus qu'une. Question administration, ça doit être beaucoup plus simple. Les deux présidents actuels, Marie-Guite Dufay (Franche-Comté) et François Patriat (Bourgogne), ont commencé ce rapprochement Mariage de raison pour être plus fort, faire des économies, et éviter les doublons. un aéroport en Bourgogne! L'un a 25.000 passagers, l'autre en a 80.000. Est-ce que l'un ne peut pas faire des économies. Mais les fiançailles annoncées soulèvent des craintes. Peur que l'un domine l'autre, et surtout de perdre son identité. Les Bourguignons, on reste Bourguignons. Vous seriez prête à être aussi Bourguignonne. Je pense pas : Franc-Comtoise! Pure. Je voudrais que la France reste avec ses identités à elle. On ne touchera pas à la saucisse de Morteau! Ni aux vins du Jura, ni au Comté! Je comprends qu'on soit attaché à cette identité, mais elle n'a rien a voir avec une organisation administrative. Mais où sera la siège de cette nouvelle grande région. Eh bien à Besançon. Je suis de Dijon, ça serait Dijon. La capitale, vous la verriez où. Au milieu ! (Rire. Un élément est consensus pour l'instant : lé nom dé l'entité.

Selon ce sondage Ifop pour Sud-Ouest, ils seraient 60% à y être favorables. Et certains ont pris les devants. Les régions Bourgogne et Franche-Comté ont décidé, avant même la loi de s'engager dans une fusion de leurs territoires.

A l'est, la Franche-Comté, capitale Besançon. 100 km à l'ouest, la Bourgogne, capitale Dijoon. Deux régions de taille moyenne qui n'en feront peut-être plus qu'une.

Question administration, ça doit être beaucoup plus simple.

Les deux présidents actuels, Marie-Guite Dufay (Franche-Comté) et François Patriat (Bourgogne), ont commencé ce rapprochement Mariage de raison pour être plus fort, faire des économies, et éviter les doublons. un aéroport en Bourgogne! L'un a 25.000 passagers, l'autre en a 80.000. Est-ce que l'un ne peut pas faire des économies.

Mais les fiançailles annoncées soulèvent des craintes. Peur que l'un domine l'autre, et surtout de perdre son identité.

Les Bourguignons, on reste Bourguignons.

Vous seriez prête à être aussi Bourguignonne.

Je pense pas : Franc-Comtoise! Pure.

Je voudrais que la France reste avec ses identités à elle.

On ne touchera pas à la saucisse de Morteau! Ni aux vins du Jura, ni au Comté! Je comprends qu'on soit attaché à cette identité, mais elle n'a rien a voir avec une organisation administrative.

Mais où sera la siège de cette nouvelle grande région.

Eh bien à Besançon.

Je suis de Dijon, ça serait Dijon.

La capitale, vous la verriez où.

Au milieu ! (Rire.

Un élément est consensus pour l'instant : lé nom dé l'entité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne