Primaires américaines : Bernie Sanders remporte le Wyoming

Bernie Sanders lors d\'une conférence de presse à New-York, le 9 avril 2016.
Bernie Sanders lors d'une conférence de presse à New-York, le 9 avril 2016. (ERIC THAYER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Le candidat a remporté sept des huit dernières primaires et refait un peu de son retard sur Hillary Clinton.

C'est une petite victoire. Bernie Sanders a prolongé, samedi 9 avril, sa bonne série dans les primaires démocrates en battant sa rivale Hillary Clinton dans le caucus du Wyoming.

Ce petit Etat du nord-ouest des Etats-Unis, peuplé par un peu plus d'un demi-million d'habitants, ne compte que 14 délégués à la convention démocrate, mais permet à Bernie Sanders de maintenir sa cadence à l'approche de la primaire cruciale de New York le 19 avril prochain.

Selon les premières estimations, Bernie Sanders, qui aurait remporté le scrutin de justesse, recevra autant de délégués qu'Hillary Clinton, soit sept chacun. Tous les regards se portent désormais sur le rendez-vous suivant, la primaire du 19 avril dans l'Etat de New York.

"Nous nous rapprochons très vite"


Hillary Clinton compte encore plus de 200 délégués d'avance, auxquels s'ajoutent les appuis de près de 500 "super délégués", des caciques du parti démocrate. L'entourage de la candidate martèle depuis des semaines que son avance est insurmontable, Bernie Sanders devant gagner les prochaines primaires avec d'immenses majorités pour inverser la tendance. Samedi, devant les journalistes, Sanders a estimé sa nomination encore possible. "Nous nous rapprochons très vite", a-t-il dit.

Mais Bernie Sanders a le vent en poupe chez les jeunes, et la campagne la mieux financée. En mars, il a levé 44 millions de dollars contre 29,5 millions pour Hillary Clinton.

Vous êtes à nouveau en ligne