Yannick Jadot, candidat d'EELV à la présidentielle, va rencontrer Benoît Hamon mardi

Yannick Jadot, candidat d\'Europe-Écologie-Les Verts pour les élections présidentielles de 2017, lors de la voeux à la presse, le 11 janvier 2017.
Yannick Jadot, candidat d'Europe-Écologie-Les Verts pour les élections présidentielles de 2017, lors de la voeux à la presse, le 11 janvier 2017. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le candidat d'Europe-Écologie-Les Verts (EELV) pour l'élection présidentielle, Yannick Jadot, a annoncé lundi sur franceinfo qu'il rencontrera Benoît Hamon, mardi 31 janvier. 

Yannick Jadot, candidat Europe Ecologie- Les Verts à la présidentielle, a annoncé lundi 30 janvier à franceinfo qu'il rencontrera mardi Benoît Hamon, sorti vainqueur de la primaire de la gauche, dimanche. Dans son discours, à l'issue des résultats quasi-définitifs, le député des Yvelines avait tendu la main à Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et Yannick Jadot (EELV), afin de construire une majorité gouvernementale.

Jadot "prêt à discuter d'un programme commun"

Sur franceinfo, Yannick Jadot s'est dit "prêt à discuter d'un programme commun avec Benoît Hamon", mais a posé des conditions. "Tout dépend des initiatives qui seront prises dans les jours qui viennent", a averti le candidat écologiste.

Selon lui, Benoît Hamon "a porté un projet clair qui est largement inspiré des écologistes, après il faut de la cohérence". Toutefois, le député européen s'est montré très prudent sur une éventuelle alliance. "Je n'ai pas parlé de désistement" ni de le "rejoindre" a-t-il indiqué. Et il a ajouté : "La première étape, c'est la construction d'une grande dynamique. Je pense qu'on peut recréer, dans notre pays, un grand espoir".

Il va falloir que Benoît Hamon choisisse : soit de se rabougrir dans le cadre du PS et, à ce moment-là, les perspectives de rapprochement sont vouées à l'échec, soit il choisit le grand large.Yannick Jadot, candidat Europe Écologie-Les Vertssur franceinfo

"Nous sommes tous devant une responsabilité historique vis-à-vis des Françaises et des Français, nous parlons au-delà des appareils", a déclaré Yannick Jadot.

Interrogé sur une négociation favorable pour obtenir des circonscriptions aux législatives, Yannick Jadot a réfuté tout marchandage. Il a cependant évoqué "la cohérence sur les candidats aux législatives, puisqu'il [B. Hamon, ndlr] parle de majorité gouvernementale et parlementaire".

"La première étape, c'est la construction d'une grande dynamique", Yannick Jadot, candidat Europe Écologie-Les Verts aux présidentielles 2017.
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne