"Ça dépasse nos espérances  !" : au QG des Verts les résultats des élections européennes créent la surprise

Yannick Jadot, tête de liste d\'EELV, et ses soutiens après l\'annonce des résultats des élections européennes. Le 26 mai 2019 dans le 19e arrondissement de Paris.
Yannick Jadot, tête de liste d'EELV, et ses soutiens après l'annonce des résultats des élections européennes. Le 26 mai 2019 dans le 19e arrondissement de Paris. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

En arrivant en troisième position avec 13,47% des suffrages, Europe écologie-Les Verts a créé la surprise, même chez militants.

Au QG d'Europe Ecologie-Les Verts, dans le 19e arrondissement de Paris, Antoine affiche un sourire radieux. Ce militant lillois ne s’attendait pas à un tel score : "Quel bonheur de terminer troisième devant Les Républicains !". La liste d'Europe Ecologie-Les Verts a obtenu 13,47% des voix lors des élections européennes dimanche 26 mai. La liste emmenée par Yannick Jadot va ainsi envoyer 13 députés (après la sortie du Royaume-Uni de l'UE).

>> Résultats, réactions : suivez les dernières informations au lendemain des élections européennes

Alexandra, elle aussi, est sous le coup de la surprise. "Ça dépasse nos espérances". Cette parisienne, à Europe Ecologie-Les Verts depuis peu, se revendique de la "génération climat", ces jeunes qui se mobilisent pour l'environnement. Pour elle, cette surprise est aussi un encouragement : "C'est un beau message à la génération climat. C'est aussi un beau message des parents de la génération climat qui ont voté et qui ont entendu les protestations de leurs enfants", explique Alexandra.

"La mobilisation pour le climat se traduit dans les urnes"

La militante écologiste Marie Toussaint se remet elle aussi à peine de ce score et de son élection au Parlement européen. Pour elle ce résultat n'a rien d'improbable : "On a eu une année de mobilisation impressionnante pour le climat. C'est cette aspiration là qui se traduit aujourd'hui dans les urnes. C'est quelque part un début", a déclaré Marie Toussaint, quatrième sur la liste EELV.

Les écologistes ne comptent pas s’arrêter là. Ils veulent maintenant bâtir un grand mouvement capable de conquérir le pouvoir et de l'exercer. Première étape sur le chemin de la conquête : les municipales de l'an prochain.

Le reportage de Marc Podevin
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne