Violences policières : "il y a un problème Darmanin en France", affirme Julien Bayou

Invité du 23h de franceinfo samedi 28 novembre, le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Julien Bayou, pointe du doigt la responsabilité de Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, face aux violences policières. 

Afin de protester contre la proposition de loi "sécurité globale, " des marches des libertés ont rassemblé des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes à travers tout le pays, samedi 28 novembre. Julien Bayou était présent dans la manifestation parisienne. "Le gouvernement doit comprendre qu'il ne peut pas avoir raison contre tout le monde. Ce ne sont pas les oppositions qui montent le texte en épingle. C'est le ministre de l'Intérieur qui a voulu le durcir," assure le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts lors du 23h de franceinfo. 

Gérald Darmanin met "de l'huile sur le feu"

Face aux récents faits de violences policières, la démission de Didier Lallement, le préfet de police de Paris, a été exigée par certains responsables politiques. "La question ne se résume pas à lui, estime toutefois Julien Bayou. La personne qui met de l'huile sur le feu, c'est Gérald Darmanin. Derrière le passage à tabac de Michel Zecler, il y a des responsabilités administratives et politiques. Désormais, il y a un problème Darmanin en France." 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne