Ville surendettée : l’ancien maire de Marvejols s’est suicidé

(Jean Roujon, ancien maire de Marvejols en Lozère, a mis fin à ses jours © capture d'écran/la Lozère Nouvelle)

Jean Roujon, ex-maire de Marvejols en Lozère, a mis fin à ses jours lundi après s’être expliqué sur l’endettement important de la commune.

L’ancien maire divers droite de Marjevols s’est suicidé lundi soir après avoir prévenu le journal localLa Lozère Nouvelle . Jean Roujon s’est présenté dans les bureaux et il a pris soin de choisir la photo accompagnant l’article qu’il souhaitait voir publier. Il a ensuite mis fin à ses jours dans les locaux de l’ancienne usine de son père, juste derrière son cabinet d’assurance dans cette commune de 5.000 habitants.

Sa vérité sur le surendettement

L’ex-élu a donné au journal une série d’explications sur l’endettement auquel Marvejols est confrontée. Depuis deux semaines, la dette chiffrée à près de treize millions d’euros ainsi que la banqueroute de la commune font la une de l’actualité locale. Jean Roujon, maire de Marvejols jusqu’en 2014, s’est senti sali en voyant son nom publié. Il a expliqué qu’il ne s’était jamais enrichi sur le dos de sa commune. Il a concédé des erreurs de gestion. Toutefois, il a tenu à souligner qu’il avait consacré 19 ans de sa vie à son mandat avec honnêteté et intégrité.

Lors des municipales de mars 2014, Jean Roujon avait été battu par le divers droite Jean-François Deloustal. L'endettement de Marvejols a été révélé le 19 mais, suite à un audit.

Vous êtes à nouveau en ligne