VIDEO. La ministre de la Santé "regrette" la fin des quotas sur le tabac

I-TELE

Marisol Touraine était l'invitée lundi d'i-Télé. Les voitures revenant de Belgique ou d'Espagne pourront désormais ramener plus que les cinq cartouches autorisées auparavant.

La France regrette la mesure, mais est bien obligée de l'appliquer. C'est le message qu'a fait passer la ministre des Affaires sociales et de la Santé, lundi 2 décembre, sur i-Télé, à propos de la fin des quotas sur les quantités de tabac achetées à l'étranger. "Je regrette cette évolution, nous devons l'appliquer", a expliqué Marisol Touraine. En février, la Cour européenne de justice a estimé que la France surprotégeait son marché du tabac. Une circulaire a été rédigée en mai, qui prévoit donc de nouvelles règles.

"Il ne faut pas dramatiser. Les personnes qui iront remplir leur coffre de voiture ne seront pas très nombreuses", a-t-elle cependant estimé. "Evidemment, cela impose au gouvernement d'aller plus loin dans les politiques de prévention, de santé publique."

"Au fond, ce qu'il faut, c'est que les Français n'aient plus envie d'aller acheter des cigarettes, et c'est cela la priorité", a conclu la ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Vous êtes à nouveau en ligne