VIDEO. "Racisme anti-Blancs" : Copé met la barre à droite

France 2

Le secrétaire général de l'UMP a choisi sa voie dans le duel qui l'oppose à François Fillon dans la course à la présidence de l'UMP. Son adversaire, lui, prend ses distances sur ce sujet qui fait polémique.

SUCCESSION A L'UMP - En une seule phrase extraite de son livre, Manifeste pour une droite décomplexée, Jean-François Copé a donné un angle clair à sa campagne : "Un racisme anti-Blancs se développe dans les quartiers de nos villes." L'expression "racisme anti-Blancs", habituellement utilisée par le FN, crée une polémique. Mais le secrétaire général de l'UMP défend son positionnement opposé à la "gauche bien pensante". Après son opposition au droit de vote des étrangers, Jean-François Copé envoie donc un nouveau message "décomplexé" aux militants UMP, bientôt appelés à élire leur président.

L'adversaire du maire de Meaux dans cette course, François Fillon, a pris ses distances avec le style : "Il faut dénoncer toutes les formes de racisme simultanément, je ne veux pas les distinguer." Eclairage signé David Doukhan et Swanny Thiebaut pour France 2.

 

Vous êtes à nouveau en ligne