VIDEO. Villers-Cotterêts : le maire FN refuse d'organiser la commémoration de l'esclavage

T. RYSMAN / D. BERT / FRANCE 3

L'élu rompt une tradition initiée en 2007 dans cette localité de l'Aisne, car il dénonce "une autoculpabilisation permanente". 

La municipalité de Villers-Cotterêts (Aisne) n'organisera pas de commémoration de l'abolition de l'esclavage le 10 mai, comme cela se faisait depuis 2007, a annoncé le maire FN, Franck Briffaut.

"Je perçois [cette commémoration] comme étant un peu à la mode, dans le cadre d'une autoculpabilisation permanente, d'une culpabilisation systématique, alors que l'esclavage existe encore ailleurs dans le monde, malheureusement", explique le maire.

Une association dénonce la décision

"Depuis le 10 mai 2007, (...) le préfet de l'Aisne et la municipalité de Villers-Cotterêts commémorent, tous les 10 mai, la journée de l'esclavage et de son abolition", rappelle l'association des Amis du général Dumas. Ce dernier, né esclave à Saint-Domingue et père d'Alexandre Dumas, est inhumé dans la ville. "Villers-Cotterêts est manifestement un lieu de mémoire de l'esclavage et un site emblématique du refus du préjugé de couleur."

Vous êtes à nouveau en ligne