VIDEO. La démocratie coûte cher

France 2

Les élections coûtent cher au contribuable. Le ministère de l'Intérieur vient de calculer le coût des législatives et de la présidentielle de 2012. Total : plus d'un demi-milliard d'euros de dépenses.

C'est un rapport confidentiel de l'Inspection générale des finances que publie Le Parisien dans son édition du 20 novembre. Voter est un droit et un devoir qui coûte cher : 600 millions d'euros pour l'organisation de la présidentielle et des législatives de 2012. Il faut compter par exemple 300 millions d'euros pour le financement des campagnes des partis politiques. L'organisation du vote par procuration, elle, a coûté pas moins de 47 millions d'euros.

Des irrégularités

 Autre problème : celui des listes électorales. Elles ne sont pas centralisées, ni mises à jour. Résultat : 500 000 électeurs auraient pu voter deux fois. Le gouvernement travaille sur des pistes pour réduire le coût des élections. En mars dernier, Manuel Valls avait proposé d'envoyer les professions de foi par internet pour éviter les frais postaux. Sa proposition avait été retoquée par les députés.

Vous êtes à nouveau en ligne