VIDEO. L'Ecologie victime de la rigueur

France 2

Pour sortir de la crise, François Hollande a fait ses choix, et l'Ecologie n'en fait pas partie, comme l'explique Nathalie Saint-Cricq pour France 2. 

Delphine Batho et l'Ecologie sont victimes de la rigueur, selon Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France 2. Dans une période de crise économique intense avec trois millions de chômeurs, des déficits à réduire et un commission européenne qui surveille les déficits de la France, François Hollande a été obligé de trancher.

Lui que l'on soupçonnait de tergiverser, François Hollande a finalement choisi le tout pour l'emploi, et le plus vite possible. Pour arriver à inverser la courbe du chômage coûte que coûte, il sacrifie donc l'Ecologie, dont le ministère voit son budget amputé de 7% pour l'exercice 2014. 

François Hollande a également toujours eu un peu de mal avec "la culture écolo" note Nathalie Saint-Cricq. Il n'a jamais vraiment considéré que c'était la priorité des priorités, surtout face à l'emploi. 

Vous êtes à nouveau en ligne