VIDEO. Julien Dray veut des primaires au PS en 2017


BFMTV

Le vice-président de la région Ile-de-France l'a déclaré lundi sur BFMTV.

Des primaires, malgré François Hollande. Invité lundi 13 avril sur BFMTV, le vice-président socialiste de la région Ile-de-France, Julien Dray, s'est dit "favorable à une désignation démocratique" pour les présidentielles 2017. Cette déclaration détonne au PS où l'on estime généralement que le président sortant sera le seul candidat légitime.

"Je ne vois pas pourquoi on sauterait par-dessus les primaires en disant qu'il y a une sorte de plébiscite légitime", a-t-il déclaré. Pour justifier son propos, l'élu socialiste s'appuie, à tort, sur l'exemple américain. "Aux Etats-Unis, le Parti démocrate fait des primaires même quand il y a un président sortant", martèle-t-il. Il oublie de préciser que le sortant est toujours désigné et que Barack Obama n'a pas affronté, comme le dit CNN (en anglais), de candidats sérieux en 2012.

Julien Dray juge cependant peu probable que le Premier ministre Manuel Valls défie François Hollande dans l'hypothèse d'une primaire. "L'un et l'autre sont assez grands pour comprendre que cela serait mortifère pour la gauche", juge-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne