VIDEO. Jack Lang dit avoir refusé un siège au Conseil constitutionnel

Cette vidéo n'est plus disponible

"La fonction m’a été proposée. Il y a quelques temps mais je ne l’ai pas accepté parce que je préfère l’action", a déclaré le président de l'Institut du monde arabe, dimanche sur Canal+.

Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe, a affirmé, dimanche 23 février, avoir refusé un poste au Conseil constitutionnel. Invité de l'émission "Le Supplément politique", sur Canal Plus, l'ancien ministre de l'Education national a déclaré : "Pour ne rien vous cacher, la fonction m'a été proposée. Il y a quelques temps mais je ne l'ai pas accepté parce que je préfère l'action."

Reste qu'il a salué le travail de l'institution, rappelant un dossier qu'il a mené avec elle par le passé : "J'ai beaucoup de respect pour le Conseil constitutionnel, et de plus en plus d'ailleurs, grâce notamment à la réforme que j'ai pu faire accomplir sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la question prioritaire de constitutionnalité, un très grand progrès pour la protection des droits et des libertés."

Vous êtes à nouveau en ligne