VIDEO. Finances de l'UMP : "Nous devons faire preuve de totale transparence" selon Chatel

LYLIA MELKONIAN - FRANCE 2

Le secrétaire général Luc Chatel réagit au prêt de trois millions d'euros accordé en 2012 par le groupe parlementaire de l'UMP au parti, alors que l'UMP est secoué par l'affaire Bygmalion.

Le prêt de trois millions d'euros, accordé en 2012 par le groupe parlementaire de l'UMP au parti, fait réagir dimanche 22 juin les ténors du grand parti de l'opposition. L'existence de ce prêt de trois millions d'euros à l'UMP, révélée par le site d'informations Mediapart, a été  confirmée par le président du groupe UMP à l'Assemblée Christian Jacob.

Pour le secrétaire général du parti, Luc Chatel, cela n'a rien d'illégal et permet de renflouer les caisses "exsangues" du parti après la défaite à l'élection présidentielle de 2012.

Un audit des comptes de l'UMP publié le 1er juillet

Mais "il est clair que nous devons faire preuve de totale transparence, nous devons changer d'époque dans la gestion des partis politiques", a-t-il déclaré sur Europe 1/iTélé/Le Monde. Luc Chatel a précisé qu'un audit des comptes de l'UMP serait publié le 1er juillet prochain, alors que le parti est secoué par l'affaire Bygmalion.

 Claude Bartolone, président de l'Assemblée, va proposer un contrôle de l'usage des fonds publics dont disposent les groupes parlementaires à l'Assemblée Nationale.

Vous êtes à nouveau en ligne