VIDEO. Être maire "c'est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7", témoigne Agnès Le Brun, élue de Morlaix

Invitée de franceinfo, la vice-présidente de l'association des maires de France, revient sur le quotidien des maires.

La mort de Jean-Mathieu Michel, maire de Signes (Var), a remis en lumière les difficultés liées à la fonction de maire. Agnès Le Brun, maire de Morlaix (Finistère), vice-présidente et porte-parole de l'association des maires de France (AMF), a souligné, mercredi 7 août sur franceinfo, l'implication demandée par la fonction de premier magistrat.

"Dans ma commune, on gagne 2 200 euros bruts par mois et les horaires sont en gros de 7 heures à 23 heures. Mais en réalité, c'est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7", a-t-elle expliqué. Avant d'ajouter : "C'est l'accompagnement social, l'accompagnement psychologique, l'accompagnement humain. Le maire est le premier maillon de la cohésion sociale, c'est le premier garant du vivre ensemble dans les bons jours comme dans les mauvais jours."

Même si les élus peuvent prendre des jours de repos, la charge représente un dévouement quotidien. "Nous sommes tout le temps joignable. C'est pour cette raison que notre collègue, tragiquement décédé, on dit de lui qu'il n'a jamais pris de vacances en 45 ans", complète-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne