VIDEO. Au Kremlin-Bicêtre, le maire aurait utilisé des fonds liés aux marchés publics pour financer son addiction au jeu

PIECES A CONVICTION / FRANCE 3

Au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, le maire Jean-Marc Nicolle est mis en examen : il est soupçonné d'avoir touché des pots-de-vin d'entreprises pour jouer au tiercé…

Depuis des mois, les 24 000 habitants du Kremlin-Bicêtre assistent à un feuilleton politique dont chaque épisode se joue derrière les murs de la mairie. En mars 2018, le maire Jean-Marc Nicolle a été mis en examen neuf fois pour, entre autres choses, "abus de confiance", "trafic d’influence", "corruption passive", "blanchiment aggravé", "faux et usage de faux"…

45 699 paris en sept ans

L’affaire a été révélée en 2016 quand le gendarme des finances, Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins), a alerté la justice. Jean-Marc Nicolle aurait en effet bénéficié de divers versements d’entreprises en contrat avec la commune, pour une somme totale de 241 000 euros. Cet argent lui aurait notamment permis d’assouvir sa passion pour les courses hippiques.

Entre 2010 et 2017, il aurait effectué 45 699 paris pour un montant global de 973 048 euros. Auditionné par la police à ce sujet, il déclare : "Je ne m’en suis même pas rendu compte." Il fait aujourd’hui face à la révolte de ses administrés.

Extrait de "Panique à la mairie : quand les élus dérapent", à voir dans "Pièces à conviction" mercredi 14 novembre 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne