Valérie Trierweiler dit ne pas en vouloir à Julie Gayet

Valérie Trierweiler à Londres (Royaume-Uni), le 5 novembre 2014.
Valérie Trierweiler à Londres (Royaume-Uni), le 5 novembre 2014. (JUSTIN TALLIS / AFP)

L'ex-Première dame a accordé une interview au magazine "Closer". "Les médias français ont été très durs avec moi", déclare-t-elle.

Valérie Trierweiler continue d'occuper la scène médiatique. Après le succès en librairie de son livre Merci pour ce moment, écoulé à quelque 600 000 exemplaires, l'ancienne compagne de François a accordé une interview au magazine Closer, qui publie un court extrait sur son site, jeudi 4 décembre.

Elle dit notamment ne pas en vouloir à Julie Gayet. "Je ne l'ai jamais rencontrée, je ne lui ai jamais parlé. Elle ne m'a pas menti. Ce n'est pas par rapport à elle que j'ai voulu écrire ce livre, c'est par rapport à lui [François Hollande]", déclare-t-elle à l'hebdomadaire people. "C'était avec lui que je partageais ma vie. Alors ce n'était pas à elle de me dire la vérité", poursuit-elle.

"Les médias français ont été très durs avec moi"

Valérie Trierweiler estime également que "les médias français ont été très durs avec [elle], sans même avoir lu le livre", affirmant qu'elle ne s'attendait pas à un tel déferlement et qu'elle craignait davantage la réaction des Français. Quant à sa vie personnelle, elle se montre positive : "Je n'ai pas le droit de me dire que je terminerai ma vie sans connaître l'amour à nouveau."

Vous êtes à nouveau en ligne