Un groupe de travail va plancher sur les concessions autoroutières

(Le groupe de travail sur les concessions autoroutières sera mis en place début janvier. © Maxppp)

Manuel Valls a annoncé, ce mercredi, la création d'un groupe de travail sur le devenir des concessions autoroutières. Début décembre, des députés avaient demandé le rachat de celles-ci par l'Etat.

Faut-il renégocier les contrats des concessions autoroutières ou purement et simplement les résilier dès le 1er janvier 2017 ? Ce sont les deux scénarios que devra comparer un groupe de travail, dont Manuel Valls a annoncé la création ce mercredi.

Dans une lettre au député Jean-Paul Chanteguet rendue publique, le Premier ministre confirme au rapporteur de la mission d'information sur la place des autoroutes dans les infrastructures de transport la volonté du gouvernement de "remettre à plat" les concessions autoroutières.

Une éventuelle résiliation repoussée à 2017

"Les sociétés d'autoroutes ont transmis au gouvernement le 22 décembre une première proposition globale comprenant des avancées importantes. (...) Pour autant la négociation n'est pas achevée et ces propositions doivent encore être améliorées ", écrit Manuel Valls.

Avant toute décision du gouvernement, un groupe de travail sera installé "tout début janvier " avec pour objectif, notamment, "d'examiner les modalités et conséquences d'une résiliation anticipée des contrats (...) et donc au total comparer deux scénarios : renégociation des contrats ou résiliation au 1er janvier 2017 ", précise-t-il. Il renonce ainsi à l'idée d'une résiliation en 2016.

A LIRE AUSSI ►►► Expliquez-nous... les concessions d'autoroutes

Début décembre, dans une lettre adressée au Premier ministre, 152 députés socialistes avaient demandé le rachat par l'Etat de ces concessions autoroutières. Ils dénonçaient la gestion de ces concessions par les sociétés autoroutières depuis 2006, "critiquées par l'ensemble de la classe politique et dénoncées tant par la Cour des comptes que par l'autorité de la concurrence ".

Vous êtes à nouveau en ligne