VIDEO. Marine Le Pen est "une menteuse", estime Xavier Bertrand

RTL

Le candidat à la primaire UMP pour 2017 était l'invité de RTL, lundi matin. 

Xavier Bertrand, invité par RTL lundi 8 décembre, a violemment critiqué le prêt de neuf millions d'euros contracté par le Front national auprès d'une banque russe. "Qu'elle [Marine Le Pen] prenne des orientations prorusses, c'est son droit, a lâché l'élu UMP. Mais maintenant, on va se poser une question : est-ce parce que la Russie lui a prêté autant d'argent ? Il faut qu'elle s'explique."

"Marine Le Pen essaie de se présenter en permanence comme une oie blanche, c'est faux. Elle est aujourd'hui même pire que de nombreux responsables politiques", a jugé le député-maire de Saint-Quentin (Aisne). Et Xavier Bertrand de conclure : "En ce qui me concerne j'ai compris une chose : c'est une menteuse." 

Le candidat à la primaire de l'UMP pour 2017 estime que Marine Le Pen doit prouver que ce prêt n'influencera pas sa ligne politique. La veille, la présidente du Front national Marine Le Pen s'est défendue en annonçant qu'elle allait divulguer les refus de prêt que lui ont opposés les banques françaises, ce qui l'a selon elle contraint à emprunter à une banque russe.

Manuel Valls est "là pour rester, pas pour réformer"

Interrogé par Jean-Michel Apathie, Xavier Bertrand a aussi largement critiqué la performance télévisée du Premier ministre sur France 2, dimanche. "Manuel Valls a changé. Il a eu son brevet de politicien-type, bien dans le moule. Il est là pour rester, pas pour réformer", a commenté le député UMP. "Nous avons désormais deux Hollande à la tête de l'Etat."

L'ancien ministre affirme s'être trompé à propos de Manuel Valls : "Je pensais qu'il essaierait de faire bouger les choses. Je me suis aperçu que ce n'était pas vrai". Dans le viseur du député : le "recul" sur la suppression des départements et son "inaction" dans la lutte contre le chômage.

Vous êtes à nouveau en ligne