VIDEO. "Juppé a raison" d'être vigilant sur la primaire, pour Raffarin

RTL-LCI-LE FIGARO

L'ancien Premier ministre s'est trompé dans le nouveau nom de son parti lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

L'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a estimé dimanche 31 mai qu'Alain Juppé avait "raison" d'être vigilant sur les contours de la primaire de 2016. "A quoi servirait une primaire si c'est pour faire un congrès du Parti républicain... des Républicains ?" s'est-il repris lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Une primaire "très élargie"

Alain Juppé a lancé, au lendemain du congrès fondateur des Républicains, un avertissement sur les contours de la primaire, qui devra être ouverte au centre, faute de quoi il n'y participera pas.

Le sénateur de la Vienne veut lui aussi une primaire "très élargie, très transparente", mais également "une primaire qui départage", qui "serait quelque chose comme une demi-finale pour qualifier le candidat pour la finale". Il a également regretté les sifflets subis par Alain Juppé et François Fillon : "J'espère qu'ils n'étaient pas organisés !"

 

Vous êtes à nouveau en ligne