Valérie Pécresse soutient Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence de l'UMP

Valérie Pécresse durant une conférence de presse à l\'Assemblée nationale à Paris, le 29 octobre 2013.
Valérie Pécresse durant une conférence de presse à l'Assemblée nationale à Paris, le 29 octobre 2013. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Toutefois, cette filloniste affirme garder "son autonomie et sa liberté de choix pour 2017", dans le "JDD".

Elle réaffirme sa proximité avec François Fillon, mais soutient la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP. Dans le Journal du Dimanche, dimanche 5 octobre, l'ancienne ministre Valérie Pécresse annonce qu'elle votera pour l'ex-président lors de l'élection interne organisée en novembre prochain. 

"C'est lui qui est le plus à même de rassembler le parti et de lui donner l'élan nécessaire dans les mois qui viennent", explique la chef de file de l'opposition à la Région Ile-de-France. Néanmoins, Valérie Pécresse avertit : "Nous savons tous que l’on ne gagnera pas 2017 avec notre programme de 2012."

Proche de François Fillon, elle affirme ainsi garder "[son] autonomie et [sa] liberté de choix pour 2017", disant vouloir "continuer à travailler avec François Fillon", candidat à la primaire UMP promise pour 2016. Et de décrire l'ancien Premier ministre comme "celui qui fait le travail le plus audacieux et le plus méthodique sur les réformes à accomplir : compétitivité, éducation, fiscalité." 

Vous êtes à nouveau en ligne