DIRECT. Nicolas Sarkozy : "Ce vote marque un nouveau départ pour notre famille politique"

Nicolas Sarkozy pose avec des supporters avant de vorer pour l\'élection du président de l\'UMP, à Paris, le 29 novembre 2014.
Nicolas Sarkozy pose avec des supporters avant de vorer pour l'élection du président de l'UMP, à Paris, le 29 novembre 2014. (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)

L'ancien chef de l'Etat a été élu à la tête de l'UMP dès le premier tour, avec 64,5% des suffrages, devant Bruno Le Maire (29,18%) et Hervé Mariton (6,32%).

Sans surprise, Nicolas Sarkozy sort vainqueur du scrutin, dès le premier tour. L'ancien chef de l'Etat a remporté, samedi 29 novembre, l'élection pour la présidence de l'UMP, avec 64,5% des suffrages. "Le temps est désormais venu de passer à l’action", prévient le nouveau président de l'UMP sur Facebook, où il évoque un "nouveau départ" pour sa famille politique.

Avec 64,5% des voix, Nicolas Sarkozy devance largement ses adversaires. Bruno Le Maire arrive deuxième avec 29,18% des suffrages. Hervé Mariton est troisième avec 6,32%.

Près de 268 000 adhérents de l'UMP étaient appelés aux urnes. Le vote électronique a duré 24 heures. Après de nombreux problèmes de connexion, la Haute Autorité a dénoncé une "attaque extérieure" et le parti a annoncé avoir porté plainte. 

Si l'ex-chef de l'Etat partait grand favori, ses rivaux Bruno Le Maire et Hervé Mariton ont su tirer leur épingle du jeu pendant la campagne. Ils espèraient conforter leur avenir politique par un score le plus élevé possible.

22h11 :  L'ancien Président a déçu LA FRANCE et ce peuple de moutons continue à parier sur lui !!! Petite précision : je suis, comme la TRÈS LARGE majorité des Français, déçu par le gouvernement actuel. Le vote de confiance adressé à ce Monsieur est à lui seul la preuve de la détresse politique qui nous brutalise...

22h11 :  Qu'il gagnerait, c'était écrit d'avance. La bonne nouvelle est qu'il n'y a pas eu de plébiscite, alors que ses adversaires étaient des quasi-inconnus. Plus d'un tiers des adhérent n'ont pas voulu de lui, il ne pourra pas enterrer la primaire, et pourrait bien la perdre.

22h11 :  Sur 260 000 adhérents à l'UMP, seuls 100 000 ont voté par N.Sarkozy ! 38 % seulement des militants. Pour un ancien Président de la République, ce résultat est catastrophique.

22h10 :  Dans les commentaires, vous continuez à réagir massivement à la victoire de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence du parti. Voici certains de vos messages.

21h47 : "Habemus papam", dixit Alain Juppé. Interrogé sur les raisons de son sourire, le candidat aux primaires de 2017 a expliqué qu'il se réjouissait simplement parce qu'il allait "boire du vin de Bordeaux"
(FRANCE 2)

21h38 :  Bruno Le Maire remercie ses partisans "qui ont cru au renouveau" et se félicite d'élections "dignes et sereines". Il appelle à des "pratiques politiques différentes", en martelant son slogan de "renouveau".

21h33 :  Bruno Le Maire s'exprime à la tribune, vous pouvez suivre son discours dans notre direct.

21h29 :  Bruno Le Maire arrive à son QG de campagne, acclamé par ses supporters, qui le fêtent comme s'il avait remporté l'élection. Il doit se prononcer à la tribune dans les minutes qui viennent. De son côté, Nicolas Sarkozy a quitté son domicile pour se rendre, lui aussi, à son QG de campagne.

21h22 :  Il est le premier des trois candidats à s'être exprimé devant les caméras. "La confiance de 10 000 adhérents dans la vie politique française, ça fonde une responsabilité", estime Hervé Mariton. Voici les premiers mots du député de la Drôme, recueillis par France 2.  (FRANCE 2)

21h10 :  Le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, adresse ses "félicitations" à son nouvel homologue à l'UMP et lui propose déjà un débat.

20h56 :  Candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle de 2017, François Fillon réagit sur Twitter à l'élection de celui dont il a été le Premier ministre (et dont il ne cite pas le nom).

20h52 :  Un peu de mauvaise foi n'a jamais tué personne. Alors notre journaliste Clément Parrot vous explique aussi pourquoi l'élection de l'ancien chef de l'Etat est une mauvaise chose pour l'UMP. Voici son deuxième article.

20h49 :  Les adhérents du parti doivent-ils se réjouir de l'élection de Nicolas Sarkozy ? Oui, selon notre journaliste Clément Parrot, qui aborde les enjeux de leadership, de transformation du parti et de campagne pour 2017. Voici son article.  (CITIZENSIDE / FRANÇOIS LOOCK / AFP)

20h46 :  Très beau résultat de Bruno Lemaire!!!!! Cet homme est l'avenir de la droite républicaine!!!!!!

20h46 :  Félicitations aux trois candidats pour la qualité de la campagne. Et bravo au président SARKOZY.Maintenant un projet de gouvernance de la France doit être fait pour l'alternance en 2017. Avec le plus grand de tous.La démocratie en sortira plus grandebien cordialementPhilippe Jariel

20h46 :  Si même à l'UMP Nicolas Sarkozy n'arrive pas à se faire plébisciter, ça va être compliqué pour les primaires...

20h46 :  Eh bien on recommence avec le même. Après on s'étonne du rejet de la politique

20h45 :  Voici un petit florilège de vos réactions à l'élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP.

20h44 :  @jlp : Voici le détail des résultats, annoncés par Anne Levade, sur un total de 155 801 votants (58,1% de participation):• Nicolas Sarkozy : 100 159 voix (64,5% des suffrages).

• Bruno Le Maire : 45 317 voix (29,18%).

• Hervé Mariton : 9 809 voix (6,32%).


20h44 :  Combien de votants ? Les pourcentages ne veulent rien dire !!!!!!

20h39 : "10 000 adhérents, c'est un premier succès." Sur France 2, le député de la Drôme, qui ne recueille que 6,32% des suffrages, garde le sourire et "félicite" Nicolas Sarkozy pour sa victoire.

20h37 : "Ce vote marque un nouveau départ pour notre famille politique."
 Dans un message publié sur Facebook, Nicolas Sarkozy écrit que "le temps est désormais venu de passer à l’action". Il remercie ses électeurs et annonce qu'il rencontrera les "principaux responsables" du parti "dès lundi" pour "créer les conditions du plus large rassemblement".

20h37 :  France 2 consacre une page spéciale à l'élection de Nicolas Sarkozy à la tête du parti. Vous pouvez la suivre dans notre direct.

20h25 :  Avec un score de près de 30%, Bruno Le Maire réalise un excellent résultat, conforme à ses objectifs. Cela réjouit ses partisans, constate un journaliste du Monde. En revanche, Nicolas Sarkozy n'atteint pas les 70% qu'il pouvait espérer.

20h23 :  Alors que le scrutin a été marqué par des difficultés informatiques, la Haute autorité du parti affirme que l'intégrité du vote a été respectée, comme le relève un journaliste de France Culture.

20h19 :  La présidente de la Haute autorité annonce la victoire de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP. Bruno Le Maire remporte 29,18% des scrutins et Hervé Mariton 6,32% des voix. Les détails à venir dans notre article, où vous pouvez regarder les prises de parole de responsables du parti. 

20h17 :  Nicolas Sarkozy remporte l'élection avec 64,5% des suffrages.

20h13 :  @anonyme : La Haute autorité est composée de neuf membres (listés ici), dont cinq encartés à l'UMP. Tous sont élus par le bureau politique de l'UMP. L'instance est présidée par la juriste Anne Levade, proche du parti mais non adhérente, selon le Huffington Post.

20h13 :  La Haute Autorité qui contrôle les résultats est-elle composée que de personnes indépendantes ou bien aussi de membres de l'UMP ?

19h55 :  A 19h30, le taux de participation était de 57%, indique la Haute autorité du parti. Les scores de 2004 (53 %) et 2012 (54%) sont d'ores et déjà battus.

19h34 :  Il y a deux ans, la tension était à son comble dans la lutte pour la présidence du parti entre Jean-François Copé et François Fillon. Rien à voir avec aujourd'hui, comme le constate un journaliste du Monde. Plus de 150 000 adhérents sur 268 000 ont déjà voté et les supporters de Nicolas Sarkozy arrivent déjà au siège du parti.

18h45 :  Encore une grosse heure de vote à l'UMP. Notre journaliste Clément Parrot est au siège du parti, tandis qu'un journaliste du Monde se penche sur le taux de participation à ce scrutin.

17h54 :  @Jeanine : Les résultats du scrutin sont attendus entre 20 heures et 20h45. En attendant, je vous invite à lire l'article de nos journalistes Clément Parrot et Nicolas Enault sur les scores espérés par chaque candidat.

17h53 :   Quand les premiers résultats ??

17h38 :  J'ai un nom composé et ne parviens pas à voter : je ne serais pas dans les fichiers alors que je suis à jour et que la hotline me confirme que je suis bien inscrite ! Tandis que mon mari, lui, ne reçoit pas le mail qui lui envoie son code ! En changeant d’ordinateur : idem.

17h38 :  je n'ai pas reçu de mes codes bien que je sois à jour de mes cotisations dans les délais. De plus, lorsque je demande mes codes, la réponse est que mon nom est inconnu, alors que je suis adhérent depuis 30 ans!!! On me dit de m'adresser à la haute autorité mais on ne me donne pas leur coordonnées???? Autant s'adresser au roi de Prusse, j'aurai plus de chance peut-être???!

Vous êtes à nouveau en ligne