VIDEO. Henri Guaino invité du Grand Soir 3

Pour Henri Guaino, François Fillon fait "un clin d'oeil à ce qu'il pense être l'électorat qui tranchera au premier et deuxième tour des primaires. Et ça, ce n'est pas digne d'un homme d'Etat !"

Invité du Grand Soir 3 lundi 16 septembre, le député UMP des Yvelines, 
est revenu sur les déclarations de François Fillon rejetant le "Front Républicain" et renvoyant dos-à-dos le Front national et le Parti socialiste en matière de "sectarisme".

A la question de Michel Dumoret - chef du Service Politique de France 3 - qui lui demandait si François Fillon n'avait pas eu finalement pour seul tort de dire tout haut ce que les électeurs de l'UMP pensent tout bas, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a tenu à faire cette mise au point : "Le rôle d'un homme politique, à fortiori de quelqu'un qui prétend être un homme d'Etat, ce n'est pas de se contenter de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Ce qu'on lui demande, c'est de dire tout haut ce qu'il pense (...) d'exprimer des convictions. Et de tacler, un homme d'Etat, ça a des valeurs et des principes. Et ça s'y tient..."

Vous êtes à nouveau en ligne