Copé appelle au vote utile dès le premier tour des municipales

Le président de l\'UMP, Jean-François Copé, le 18 septembre 2013, à Tournefeuille près de Toulouse (Haute-Garonne), pour le lancement de la campagne des municipales.
Le président de l'UMP, Jean-François Copé, le 18 septembre 2013, à Tournefeuille près de Toulouse (Haute-Garonne), pour le lancement de la campagne des municipales. (ERIC CABANIS / AFP)

Pour le président de l'UMP, voter Front national serait donner un "coup de main" à la gauche.

Jean-François Copé a lancé le début de la campagne des municipales de l'UMP, mercredi 18 septembre au soir, lors d'un déplacement à Tournefeuille, dans la banlieue de Toulouse (Haute-Garonne). L'occasion pour le président de l'UMP de réaffirmer la ligne politique de son parti à l'égard du FN, au lendemain de l'opération de sauvetage menée au sein d'une UMP déchirée par les divisions à propos du Front national. Mais aussi d'appeler au vote utile.

"Je veux vraiment appeler les Français a dire stop à François Hollande aux municipales en votant pour les candidats UMP dès le premier tour", a insisté le député-maire de Meaux avant cette réunion publique. "S'ils votent pour les extrémistes - comme nous ne faisons pas d'alliance avec les extrémistes - ce sera une voix de moins pour l'UMP, donc un coup de main à la gauche, l'inverse de ce qu'ils veulent", a-t-il averti. 

"Jamais le salut de l'UMP ne viendra d'une alliance, que cela soit avec l'extrême-droite ou avec la gauche alliée à l'extrême-gauche de [Jean-Luc] Mélenchon, qui n'a rien à envier à Marine Le Pen", a encore assuré Jean-François Copé.

Vous êtes à nouveau en ligne