Quand "Le Figaro" et le Gorafi écrivent (presque) le même article sur Nadine Morano

Nadine Morano arrive au tribunal de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 7 septembre 2015.
Nadine Morano arrive au tribunal de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 7 septembre 2015. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Le quotidien et le site parodique affirment tous les deux que le Front national serait embarrassé à l'idée que la candidate aux régionales puisse le rejoindre.

Il serait impossible de départager ces deux articles sur le site Figaro vs. Gorafi. Le quotidien et le site parodique ont tous les deux publié, mercredi 30 septembre, une information similaire sur l'eurodéputée (LR) Nadine Morano, sous le feu des critiques après ses propos sur "la France, pays de race blanche""Le Front national 'ne veut pas récupérer' Nadine Morano", titre Le Figaro, alors que le Gorafi voit "le Front national embarrassé à l'idée que Nadine Morano le rejoigne".

"On ne veut pas la récupérer"

Le site parodique cite un cadre (bien évidemment fictif) du FN : "Nous comprendrions le souhait de Nadine Morano de nous rejoindre mais nous essayons déjà de soigner notre image auprès du grand public". Le Gorafi ajoute que d'autres mouvements d'extrême droite refuseraient d'accueillir l'eurodéputée, car "on a suffisamment une mauvaise image du racisme en France sans en rajouter".

Le Figaro reprend quant à lui une (vraie) interview de Florian Philippot. "Non, on ne veut pas la récupérer, déclare le vice-président du Front national sur France Info. On voit qu'elle est dans l'insincérité, qu'elle cherche à faire parler d'elle par des slogans. C'est cette insincérité qui empêche tout rapprochement."

Vous êtes à nouveau en ligne