"Une Sénégalaise très bien née" en "tenue de cirque" : un tweet raciste de Nadine Morano contre Sibeth Ndiaye indigne des élus et ministres LREM

La députée européenne Nadine Morano lors des universités d\'été des Républicains, à La Baule (Loire-Atlantique), le 1er septembre 2018.
La députée européenne Nadine Morano lors des universités d'été des Républicains, à La Baule (Loire-Atlantique), le 1er septembre 2018. (SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP)

L'eurodéputée LR s'en est prise à la porte-parole du gouvernement après que celle-ci a estimé, lors d'une interview, que les Français mangeaient plus souvent des kebabs que du homard.

Deux ministres et de nombreux députés LREM se sont indignés, vendredi 19 juillet, d'un message raciste publié par Nadine Morano sur Twitter, dans lequel l'eurodéputée LR s'en est prise à la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Vendredi matin, Nadine Morano a publié un tweet dans lequel elle critiquait les "inepties débitées souvent en tenue de cirque" de Sibeth Ndiaye, qualifiée de "Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité française il y a trois ans… visiblement avec de grandes lacunes sur la culture française". Elle concluait que la porte-parole du gouvernement était "indigne de cette fonction gouvernementale en France".

Ce message était une réaction à une déclaration de la porte-parole du gouvernement sur CNews, mardi. Interrogée sur l'affaire Rugy, elle expliquait avoir "conscience que nos concitoyens ne mangent pas du homard tous les jours. Bien souvent c’est plutôt des kebabs."

Gilles Le Gendre menace de poursuites

"Les propos ouvertement racistes de Nadine Morano sont indignes d'une responsable politique. Vous devez les retirer et présenter vos excuses, sous peine de poursuites", a menacé le patron des députés de La République en marche, Gilles Le Gendre, vendredi soir.

Un message auquel l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a répondu, toujours sur Twitter. "Il ne faut rien dire parce qu'elle est noire, c'est ça ?" a-t-elle fait mine de s'interroger, demandant pour sa part à Sibeth Ndiaye des excuses "à présenter aux Français".

Deux ministres ont également exprimé leur soutien à la porte-parole du gouvernement. Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, a vu dans les propos de Nadine Morano du "racisme ordinaire". Son homologue des Outre-Mer, Annick Girardin, a accusé l'élue LR de "piocher dans le bréviaire du Rassemblement national".

Vous êtes à nouveau en ligne