Les Républicains : Nadine Morano de plus en plus isolée

France 2

Son investiture pour les régionales pourrait même lui être retirée. Une équipe de France 2 fait le point.

Depuis ses propos polémiques sur la France, pays de "race blanche", Nadine Morano est plus que jamais isolée. Dans son fief de Toul en Lorraine, il y a ceux qui saluent la décision des Républicains de lui retirer son investiture pour les régionales. Pour eux, c'est la déclaration de trop. "Si Sarkozy a décidé ça, je pense qu'il a bien étudié le pour et le contre et que c'est bien", confie une habitante de Toul au micro de France 2. "Qu'elle parte, ça nous fera un bon débarras parce qu'elle n'est pas honnête dans ses propos, dans ce qu'elle fait", lance un second.

Toujours pas d'excuses

Mais il y a aussi ceux qui la défendent et qui pensent que Nadine Morano ne devrait pas être écartée des élections régionales. "Je ne trouve pas qu'il y a des propos racistes", témoigne une riveraine. "Elle n'aurait peut-être pas dû dire ça. Il faut le penser, à la rigueur, mais pas le dire", ajoute une habitante.

Nadine Morano a reçu un appel de Nicolas Sarkozy. L'ancienne ministre refuse toujours pour l'instant de s'excuser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne