UMP : un accord Copé-Fillon serait en vue

(Maxppp)

Ce sera peut-être le dernier tête-à-tête entre François Fillon et Jean-François Copé : les deux hommes se retrouvent à 18h15 ce soir. Ils pourraient conclure un accord après un mois de crise pour la présidence de l'UMP.

Cette fois,c'est la bonne : le rendez-vous de ce soir, c'est pour "valider le
processus
", affirme un proche de Jean-François Copé. Les deux hommes sont d'accord sur la date du nouveau vote en septembre, sur la mise en place d'une direction collégiale, sur la réforme des statuts et l'installation d'une haute autorité pour
superviser la nouvelle élection.

Mais François Fillon est prudent : il réclame des garanties "d'impartialité et
d'équité, pour éviter le fiasco du 18 novembre
". Il veut donc que la direction actuelle de l'UMP ne se mêle pas de
l'organisation du scrutin, que Jean-François Copé se mette en réserve de la présidence s'il
est à nouveau candidat
, ce qui n'est pas sûr.
L'ancien Premier ministre veut aussi des garanties sur les primaires, et que le président en place quitte son poste six mois ou un an avant, s'il est candidat.

Si tout cela est validé, François Fillon est d'accord pour dissoudre son groupe dissident à
l'Assemblée, le R-UMP, après un conseil national. Cela tombe bien : un bureau
politique exceptionnel est prévu demain après-midi à l'UMP.

Vous êtes à nouveau en ligne