Elections européennes : "On prend les Français pour des imbéciles", assure Lagarde (UDI)

À deux semaines des élections européennes, la tête de liste UDI est l'invité du Soir 3. Dimanche 12 mai, Jean-Christophe Lagarde présente son programme et regrette l'attitude d'Emmanuel Macron.

Interrogé sur les propos de Laurent Wauquiez qui évoque la volonté d'Emmanuel Macron d'installer un duel avec Marine Le Pen, Jean-Christophe Lagarde (UDI) répond aux questions du Soir 3. "Pour une fois il dit vrai. On prend les Français pour des imbéciles. Est-ce qu'on parle réellement d'élections européennes ? C'est-à-dire de la façon dont on doit réorienter l'Europe ou est-ce qu'on assiste à une partie de ping-pong entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron ? (…) Pardon, mais on est en train de parler d'Europe, ça fait des mois que ça dure, il y en a marre", s'agace-t-il.

Pourquoi a-t-on besoin de réformer l'UE ?, demande Julien Benedetto à Jean-Christophe Lagarde "On voit bien qu'elle est statique de l'extérieur, mais aussi de l'intérieur, avec messieurs Orban et Salvini qui voudraient la détruire, avec des complices en France comme madame Le Pen, monsieur Mélenchon, monsieur Dupont-Aignan. Or c'est le seul instrument qui peut nous permettre de ne pas subir le reste du monde, les grandes puissances continentales ou économiques", avance le leader de l'UDI.

L'UDI au plus bas

Et d'ajouter : "Si on ne recentre pas l'Union européenne sur de grandes stratégies, si on veut réellement s'attaquer au problème du climat, il faut le faire ensemble."
Avec 2 % des intentions de vote, l'UDI a du mal à percer. "Il y a deux solutions : soit les Français s'intéressent à l'Europe, et peut être regarderont-ils quelqu'un comme moi qui a un projet européen (…) bref, se servir de l'UE comme un instrument de puissance ; soit les Français veulent être pris pour des imbéciles et ils jouent le troisième tour de l'élection présidentielle…", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne