Trois députés UMP font don de 10 % de leurs indemnités, pour "l'exemple"

Le député Lionnel Luca, à l\'origine de la proposition de loi préconisant de diminuer de 10 % l\'indemnité des députés, le 21 mai 2010 à Cannes (Alpes-Maritimes).
Le député Lionnel Luca, à l'origine de la proposition de loi préconisant de diminuer de 10 % l'indemnité des députés, le 21 mai 2010 à Cannes (Alpes-Maritimes). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Jean-Claude Flory, Patrick Labaune et Patrice Verchère, élus en Rhône-Alpes, veulent marquer les esprits avant le vote de leur proposition de loi diminuant l'indemnité des parlementaires.

"La crise que traverse le monde depuis trois ans impose des efforts partagés." Trois députés UMP de la région Rhône-Alpes ont annoncé, jeudi 26 janvier, à Valence (Drôme) qu'ils faisaient don de 10 % de leurs indemnités parlementaires à des associations d'intérêt général. 

L'indemnité de base des députés s'élève à 5 514,68 euros mensuels brut. Jean-Claude Flory, Patrick Labaune et Patrice Verchère, respectivement députés de l'Ardèche, de la Drôme et du Rhône, espèrent anticiper le vote d'une proposition de loi visant à les diminuer de 10 %, qu'ils ont déposée avec leur groupe fin 2011.

"La force de l'exemple"

Parmi les destinataires de leurs dons figurent la Croix Rouge française, Médecins du monde, Les Restos du cœur, les Paralysés de France, Médecins sans frontières, la Ligue contre le Cancer ou encore Handicap International. Les trois députés disent croire "à la valeur et à la force de l'exemple" et agir "par solidarité avec [leurs] concitoyens". Leur décision, précisent-ils, "prend effet dès ce jour jusqu'à la fin de la législature".