Syrie : Robert Ménard ne veut pas "rester les bras croisés"

(Robert Ménard, le maire de Bézier © MAXPPP)

Le maire de Béziers a annoncé jeudi son intention de jumeler sa commune avec Maaloula en Syrie où il va se rendre la semaine prochaine. "Aller en Syrie est nécessaire" explique-t-il aujourd'hui.

"Chaque fois qu'il y a un acte de barbarie, ça me renforce dans la conviction qu'on ne peut pas se taire, qu'on ne peut pas ne rien faire, qu'on ne peut pas rester les bras croisés" affirme Robert Ménard. "Aujourd'hui aller en Syrie, apporter son témoignage de solidarité et une aide concrète à un village où 70% sont des chrétiens, qui a été martyrisés, ça me semble absolument nécessaire".

Et l'ex-président de Reporters sans frontières assure qu'il prendra "toutes les mesures qui s'imposent. Je l'ai fait pendant une bonne partie de la vie. Je continuerai à le faire".

"On ne peut pas se taire, on ne peut pas ne rien faire, on ne peut pas rester les bras croisés" (Robert Ménard)
--'--
--'--