Simone Veil : pour une Europe apaisée

FRANCE 3

Femme de caractère, Simone Veil a toujours cru à l’Europe. Tout au long de sa vie, elle aura été une militante d’une Europe apaisée.

Le 17 juillet 1969, Simone Veil devient la première femme présidente du Parlement européen élue au suffrage universel direct. Une véritable révolution. À la tribune, Simone Veil énonce alors les défis que doit relever la Communauté européenne. "Nous avons trois défis majeurs, déclare-t-elle. Celui de la paix, celui de la liberté, celui du bien-être".

Députée européenne pendant 13 ans

Pendant son mandat, Simone Veil s’efforce de donner ses lettres de noblesse au Parlement européen alors très méconnu. Pendant 13 ans, elle milite inlassablement pour la paix entre les peuples. "Elle a très bien compris, notamment dans le rapport à l’Allemagne, que c’était une question vitale pour la France, rappelle l’ancien ministre François Léotard. Elle considérait que c’était la survie du pays qui était en cause." En 2005, Simone Veil avait appelé à voter en faveur de la Constitution européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne