Sarkozy: "Toute ma vie j'ai combattu les thèses du FN"

Francetv info

En meeting à Cernay, le président candidat a redit qu'il considérait le parti de Marine Le Pen comme appartenant au cadre républicain, tout en affirmant avoir lutté contre ses idées.

Nicolas Sarkozy persiste et signe, mais tempère aussitôt. En meeting à Cernay (Haut-Rhin) mercredi 25 avril, le président candidat a réaffirmé ses propos sur l'appartenance du parti de Marine Le Pen à la sphère républicaine, avant d'ajouter immédiatement avoir "toujours combattu les thèses du Front national". Il a ensuite accusé la gauche de vouloir lui "donner des leçons" de démocratie.

Vous êtes à nouveau en ligne