Sarkozy ne veut plus "s'occuper de petite politique"

(Maxppp)

En déplacement en Haute-Savoie mercredi, l'ancien président de la République a défendu la filière nucléaire au cours d'une cérémonie de remise de décoration. Avant de rencontrer quelques journalistes. L'occasion de se positionner une nouvelle fois en recours.

Plus que son plaidoyer pour la filière nucléaire menacée "par le seul souci d'intérêts partisans et politiques ", ce sont les quelques déclarations aux journalistes qui resteront peut-être de ce déplacement. D'autant plus dans le contexte actuelle de crise à l'UMP après la déclarations de François Fillon sur le Front national.

"La vie politique, ça ne m'intéresse plus, mais la France, c'est autre chose"

Une crise que n'a pas commenté directement l'ancien chef de l'Etat mais qui renforce plutôt sa position. Et sa position "au-dessus de la mêlée" :   "La vie politique, ça ne m'intéresse plus, mais la France, c'est autre chose."

Et en égratignant ses successeurs, à l'Elysée comme à l'UMP : "C'est important de laisser les Français réfléchir. Peut-être qu'ils se disent qu'il faut quelqu'un au-dessus de la mêlée".

Vous êtes à nouveau en ligne